Alceis, le Blog

Goodbye Surrey, les 7 derniers jours avant le retour à Chicago (2/2)

Version imprimableEnvoyer à un amiversion PDF

Christine a été expatriée plusieurs années dans le Surrey. Elle est Américaine et est retournée à Chicago récemment. Les jours qui ont précédé son départ d’Angleterre, elle a posté un message quotidien sur Facebook pour faire part de ses sentiments. Elle a accepté de partager ces posts sur notre blog. Voici les trois derniers jours avant le départ.

Retour d’expat, J-3

Parfois je me demande si nous avons bien fait de décider de nous expatrier. Cela a été dur pour ma famille.  Third culture kids, conjoint d’expat et tout le reste. Mais je crois qu’une personne a environ 100 ans à vivre et qu’on doit en faire autant que l’on peut tant que l’on est sur Terre. Le temps dépends de ce que nous faisons – ou non, pas vrai ? Lorsque mon aînée est entrée à l’université, et m’a dit qu’elle souhaitait étudier la réalisation de films et les études LGBT, je me suis inquiétée. Désormais, ces sujets sont aux infos chaque jour. C’est une fille intelligente et prête à contribuer à changer le monde ! Ma cadette se prépare à une carrière politique, à l’université et par des stages gouvernementaux ; elle veut entrer dans l’arène politique pour rendre meilleure l’éducation. Elle aussi est impliquée pour le changement ! Mon fils est le négociateur qui voit toujours le tableau général et tente d’emmener ses auditeurs dans cette direction avec humour et intelligence. Il va entrer à Chapman University cet automne. Mon mari a rencontré des difficultés dans sa carrière lorsque le Printemps Arabe a anéanti un projet, puis une renégociation avec le gouvernement d’Oman en a anéanti un second, et enfin quand le prix du pétrole a anéanti le troisième dans la Mer du Nord. Son nouveau poste aux Etats-Unis est une promotion et un engagement au sujet duquel il se sent à l’aise. Mon rôle futur est moins bien défini. Ici, j’ai été active au TASIS TPA[1],au board de l’AWBS[2], j’ai été professeur suppléant, volontaire lors de J.O. de Londres, Magna Carta Ambassador, manager assistant rémunérée d’un magasin de vêtements de seconde main, hôtesse à la Chapelle St George. Je suis au mitan de mes cent années, alors qui sait ce qui va advenir ensuite. Nous avons fait la preuve que nous sommes un groupe plutôt adaptable. Et oui, je pense vraiment que nous avons pris la bonne décision.

Retour d’expat, J-2

Aujourd’hui, j’ai rendu mon pass de sécurité du château de Windsor. Au cours des six ans où j’ai vécu en Angleterre, j’ai été pendant cinq ans et demi hôtesse à la chapelle St George. Une des trois Américaines parmi 180 hôtes et hôtesses. J’ai fait partie d’une organisation qui a commencé voici des siècles. J’ai été une pièce dans l’organisation du lieu où Henry VIII et neuf autres monarques ont été enterrés. J’ai toujours aimé tourner à droite sur Castle Hill au niveau de la statue de la reine Victoria et entrer en voiture dans le parc du château comme si c’était une chose normale. Les touristes me regardent et se demandent qui je suis. Oui, j’appartiens à ce lieu. Quand je porte ma robe rouge d’hôtesse, debout du côté ouest en direction du Quire, je me sens chez moi. J’appartiens à ce lieu. Tous ces authentiques agents d’accueil intelligents, flegmatiques, m’ont acceptée dès mon arrivée. J’ai rejoins une fraternité qui parle toujours des Américains en les nommant « The Victors » et pourtant ils m’ont fait me sentir chez moi immédiatement. C’est dans la chapelle Saint Victor que je me sentait le plus chez moi et je leur serai toujours reconnaissante pour cela. Moi et Dieu, on traîne dans la chapelle.

Retour d’expat J-1

J’écris ceci dans l’avion entre l’Angleterre et les Etats-Unis. Je personnifie mon propre retour d’expatriation: entre deux pays que j’ai appelé “Home”. En tant qu’expat, quand on me demande où est « chez moi », je plaisantais en répondant que c’est là où je me connecte automatiquement à internet. Chez moi est où je me sens en sécurité. J’en suis loin actuellement, dans cet avion. A tout moment, un changement de paradigme va se mettre en marche. Celui qui va me donner l’énergie et l’excitation pour me réinventer dans la ville où je vais emménager, dans laquelle je n’ai jamais vécu. Mais pour l’instant, je suis encore l’ancien Moi, et ma maison, mon chien, mes amis, et ma vie en Angleterre me manquent. Merci à tous ceux qui ont aimé mes posts, parce que cela m’a aidée à me sentir connectée. Je suis actuellement déconnectée, car je suis dans les airs.

 

[1] TASIS TPA: association de parents d’élèves

[2] AWBS : international women’s club- http://www.awbs.org.uk/

label magellan coaching 2015
 
expatriation Etats-Unis; relocation

Un petit mail pour vous donner de nos nouvelles. L’installation personnelle s’est bien passée.

relocation Paris

Super service, super support, Nathalie est un atout important pour votre équipe.

expatriation

Tout d'abord je tiens à vous remercier pour votre aide très précieuse et votre efficacité dans ce

relocation Paris

Marielle was very helpful and patient and I do not think I could have got anywhere to whe