Alceis, le Blog

L’arrivée en France : discours de la méthode

Version imprimableEnvoyer à un amiversion PDF
Relocation; Paris

Une relocation n’est pas seulement constituée d’une recherche de logement. L’arrivée d’un ou d’une impatrié/e en France présente un certain nombre d’étapes qui, du premier contact à la fin des démarches, peuvent prendre quelques mois. Pour une famille avec enfants d’âge scolaire, et de nationalité hors UE, les principales étapes sont les suivantes, dans l’ordre : procédure d’immigration, recherche de l’école, recherche de logement, enregistrement aux organismes sociaux. Bien entendu, certaines étapes commencent avant la fin de la précédente.

La procédure d’immigration

Ricardo est mexicain, comme son épouse Milena et leurs deux enfants : par conséquent, Anthony, notre expert immigration, va examiner leur situation et proposer à l’entreprise le type de carte de travail la plus appropriée. Anthony estime que Ricardo semble remplir les conditions d’attribution des deux permis de travail « salarié en mission » et « carte bleue européenne ». Il préconise au chargé de mobilité la carte bleue européenne qui  permettrait à Ricardo de s’installer à terme définitivement en France. Ce permis ne l’autorisera toutefois pas à changer d’emploi (ni d’employeur) avant les 2 premières années. A défaut, Anthony précise que le permis « salarié en mission » serait la meilleure solution. Ce permis l’autoriserait à changer d’emploi et d’employeur, mais seulement au sein du Groupe qui l’emploie. Ce permis n’est toutefois pas destiné à une installation définitive en France, le « salarié en mission » étant sensé quitter la France à l’issue de sa mission. Il commente les deux types de permis de travail et indique les éléments du dossier requis selon le choix retenu. Anthony se charge aussi de la procédure d’immigration de l’épouse et de ses enfants. En matière d’immigration, la rigueur est indispensable et la décision appartient toujours aux autorités administratives. Celles-ci demandent parfois des documents inattendus : ainsi, à Paris (mais pas dans les Hauts de Seine !), il est demandé le carnet de santé des enfants qui ne sont pas d’âge scolaire. Le problème, c’est qu’il n’existe pas de carnet de santé au Mexique ! Mais il existe une solution…

Une école pour les enfants

La procédure d’immigration ne peut pas être finalisée sans l’adresse en France de Ricardo. La recherche de logement commence donc. Oui, mais… Encore est-il utile d’avoir choisi une école pour les enfants. La famille arrive de New York, et les enfants sont scolarisés en anglais. Par conséquent, les écoles anglophones ou bilingues seront privilégiées. Certaines, d’excellente réputation, sont situées en banlieue Ouest. Si  son entreprise ne prend pas en charge le coût du bus scolaire, assez élevé, Ricardo choisira de vivre près de l’école (la BSP est située à Croissy sur Seine et l’ASP à Saint Cloud), ou bien il choisira une école située à Paris. Encore est-il nécessaire d’anticiper : s’il arrive à l’été, il faut, pour certaines écoles très demandées, présenter le dossier d’admission dès le mois de février.  La consultante qui pilote la mission lui conseillera donc une liste d’écoles, le conseillera, et organisera des rendez-vous avec le service des admissions dès que possible – si Ricardo peut venir en France pour quelques jours. Lors de ce voyage, son compte bancaire peut être ouvert.

La recherche du logement familial

Ricardo et son épouse ont choisi une école à Paris. Il reste donc à choisir une période de visites d’appartements dans le même arrondissement, ou au plus près de l’école car ses enfants sont encore à l’école primaire, cohérente avec la date souhaitée de prise à bail. Une journée de visites est organisée, et un choix d’appartements, correspondant à son budget et à ses souhaits, est présenté. A l’issue de cette journée, Ricardo et  Milena font leur choix et le dossier est présenté à l’agence qui commercialise le bien. Le propriétaire accepte le dossier : le fait que sa société accepte de prendre le bail à son nom est un grand avantage. Il n’a alors plus à se soucier de la suite : Alceis vérifie le bail avant signature, règle les détails concrets de la signature, souscrit une assurance habitation obligatoire, et représente le locataire lors de l’état des lieux. Puis, sont souscrits les contrats d’électricité, de gaz, internet. Ricardo compte s’installer au 1er juillet à Paris. Le container de déménagement n’arrivera que quelques semaines plus tard. Entre-temps, il est possible de louer un ameublement temporaire, pour que la famille puisse s’installer dans un appartement meublé et doté de tout ce qui est nécessaire à la vie d’une famille, de l’aspirateur aux petites cuillers !

Les méandres de l’affiliation à la Sécurité sociale

Et bien sûr, dès que le contrat de bail est signé par les deux parties, il est envoyé aux services d’immigration. La boucle est bouclée, tout est-il terminé ? Pas tout à fait, car il reste une procédure importante : l’affiliation à la Sécurité Sociale. Entre le jour où Alceis envoie le dossier complet (il faut joindre le premier bulletin de salaire, donc Ricardo ne le recevra qu’à la fin juillet, puisqu’il a pris ses fonctions le 1er juin) et la réception de sa carte Vitale, et celle de Milena son ayant-droit, il faut compter plusieurs semaines.

Sans une parfaite expertise des procédures d’immigration, du marché locatif et de la réglementation en vigueur, de l’offre scolaire anglophone, et des méandres de la Sécurité Sociale, sans parler des offres internet des fournisseurs d’accès et d’une installation à domicile, Ricardo aurait-il pu arriver à l’été sereinement ? Notre rôle est de l’accompagner, de le conseiller, de répondre à ses questions, et de faire pour lui ce qui serait extrêmement complexe à gérer depuis New York, malgré les moyens contemporains de communication, pour qu’il consacre son énergie à sa prise de fonctions, en sachant que nous sommes là pour faire de son arrivée et celle de sa famille la meilleure expérience possible. Ce rôle de conseil et d’appui est bien entendu constant, tout au long de cette mission, auprès du chargé de mobilité internationale de l’entreprise qui l’emploie.

Plus d'information: contacter Marielle Canova

 

label magellan coaching 2015
 
relocation Paris

Super service, super support, Nathalie est un atout important pour votre équipe.

expatriation

Tout d'abord je tiens à vous remercier pour votre aide très précieuse et votre efficacité dans ce

relocation Paris

Marielle was very helpful and patient and I do not think I could have got anywhere to whe

expatriation Etats-Unis; relocation

Un petit mail pour vous donner de nos nouvelles. L’installation personnelle s’est bien passée.